Banneau
Grammaire

Révision de la sixième leçon

par José HERNÁNDEZ

Le passé composé

Le pasé composé est un temps verbal du passé. Il y a d’autres temps verbaux du passé [par exemple, l’imparfait, le plus-que-parfait, etc.] mais celui-ci est le plus usité.

Emploi du passé composé

Le passé composé est employé pour décrire une action récente :

Par contre, il peut être utilisé pour décrire une action d’un passé lointain à condition que cette action soit inscrite dans un espace temporel bien précis :

Il est très important de souligner que l’événement en question est obligatoirement ponctuel, c’est-à-dire qui s’est produit une ou deux fois :

Formation du passé composé

Le passé composé est un temps verbal composé. Il est composé d’un auxiliaire et d’un verbe principal. L’utilisation des deux éléments est indispensable pour assurer sa valeur de passé.

Le passé composé et l’auxiliaire « avoir »

Pour former le passé composé, on devra utiliser régulièrement le verbe auxiliaire « avoir » conjugué au présent, suivi du verbe principal conjugué au participe passé.

Pour la formation du participe passé, il faudra suivre trois étapes :

La formation du participe passé
L’infinitif La racine La terminaison
parler parl- parlé
finir fin- fini
attendre attend- attendu

Les participes passés irréguliers

Une quantité assez réduite de verbes montrent une irrégularité dans la formation du participe passé. Pour simplifier son apprentissage, nous avons choisi de les organiser en fonction de leur terminaison phonétique:

Terminaison vocalique « -é » :

Terminaison vocalique « -i »

Terminaison vocalique « u » :

D’autres cas : « -ert » | « -ort »

D’autres cas : « -ait »

D’autres cas : « -eint »/ »-aint »/ »-oint »

Le passé composé et l’auxiliaire « être »

Pour former le passé composé, on devra utiliser irrégulièrement le verbe auxiliaire « être » conjugué au présent, suivi du verbe principal conjugué au participe passé. Cet emploi est exceptionnel et pourtant obligatoire dans les cas suivants :

Attention: Nous avons groupé les verbes de déplacement en fonction de leur antonymie pour simplifier l'apprentissage.

L’emploi de l’auxiliaire « être » entraîne le respect de l’accord entre le sujet et le verbe. Le participe passé s’accordera en genre et en nombre avec le sujet.

Le français, comme toutes les langues latines, contruit le genre des adjectifs à partir du masculin qui est la base ou degré zéro du genre. Pour former le féminin, on ajoutera le « e ». De la même façon, pour former le pluriel, on ajoutera un « s » au masculin et au féminin. Ces règles sont appliquées telles quelles au participe passé lorsqu’on fait l’accord entre le sujet et le verbe. Observez :

De l’exemple précédent, il découle que :

La conjugaison des verbes pronominaux

Les verbes pronominaux seront conjugués obligatoirement à l'aide de l'auxiliaire « être ». En suivant les règles de conjugaison du passé composé, l'auxiliaire sera conjugué au présent de l'indicatif alors que le participe passé sera conjugué, logiquement, au passé.

Le verbe pronominal est aisément identifié par la présence du pronom réfléchi « se ». Ce pronom indique que l'action du verbe retombe sur le sujet lui-même. Le pronom subit aussi un processus de conjugaison. Observez :

Les verbes pronominaux au passé : se laver [bañarse]
Le pronom sujet Le pronom réfléchi et le verbe
Je me suis lavé/e
Tu t'es lavé/e
Il s'est lavé
Elle s'est lavée
Nous nous sommes lavés
Nous nous sommes lavées
Vous vous êtes lavé
Vous vous êtes lavée
Vous vous êtes lavés
Vous vous êtes lavées
Ils se sont lavés
Elles se sont lavées

Attention: À l'infinitif, en espagnol, le pronom réfléchi est post-clitique car il suit le verbe: bañarse. En français, il est préclitique parce qu'il le précède : se laver.

La forme négative et le passé composé

La forme négative du passé composé se fait avec l’auxiliaire (être ou avoir) qui forme un bloc solidaire de la manière suivante :

La particule « ne » sera toujours élidée obligatoirement devant la voyelle de l’auxiliaire « avoir ». Dans le cas de l’auxiliaire « être », la particule « ne » sera obligatoirement élidé devant la deuxième et la troisième personne du singulier et la deuxième personne du pluriel.

La forme négative et les verbes pronominaux

En ce qui concerne les verbes pronominaux, la forme négative du passé composé se fait avec le pronom réfléchi et l’auxiliaire (« être ») qui forment un bloc solidaire d'un côté et, de l'autre, le participe passé. Observez :

Les expressions temporelles associées au passé composé

Un certain nombre d’expressions temporelles induit ou permet l’emploi du passé composé. Voici une liste succincte :

Le passé composé et la place de l’adverbe

L’adverbe, unité grammaticale qui modifie un verbe, un adjectif ou un autre adverbe, est généralement placé après le verbe. Cependant, losrqu’il est utilisé avec le passé composé, il sera placé entre l’auxiliare et le participe passé s’il est constitué d’une syllabe ou deux. S’il a plus de trois syllabes, il sera placé après le participe passé.

Une ou deux syllabes :

Plus de trois syllabes :

Les pronoms toniques.

Les pronoms toniques ont un rapport de correspondance avec les pronoms sujets. À chaque pronoms sujet correpond un projet tonique. Observez :

Les pronoms toniques
Le pronom sujet Le pronom tonique
je moi
tu toi
il lui
elle elle
nous nous
vous vous
ils eux
elles elles

Les pronom toniques sont utilisés pour renforcer le sujet. Ils remplacent les pronoms sujets aussi lorsque ceux-ci sont précédés d’une préposition. Observez :