Banneau
Grammaire

Révision de la quatrième leçon

par José HERNÁNDEZ

Le pronom impersonnel « on »

Le pronom impersonnel « on » ne correspond à aucune personne grammaticale et, de ce fait, il est conjugué à la troisième personne du singulier [la personne absente].

Il a une valeur plurielle et équivaut à « nous ».

Dans la traduction à l’espagnol, il peut correspondre, selon le cas, au pronom sujet « nous » :

au pronom réfléchi :« se ».

ou bien au pronom indéfini « uno ».

Les verbes irréguliers faire, venir et savoir…

Le verbe semi-auxiliaire « faire » [hacer]
Singulier Pluriel
Je fais Nous faisons
Tu fais Vous faites
Il/Elle fait Ils/Elles font

La prononciation de la première personne du pluriel est irrégulière. On prononce « nous *fesons » avec un « e » muet.

Le verbe « venir » est un verbe à deux radicaux. Observez :

Le verbe semi-auxiliaire « venir » [venir]
Singulier Pluriel
Je viens Nous venons
Tu viens Vous venez
Il/Elle vient Ils/Elles viennent

Les dérivés de « venir » se conjuguent de la même manière : venir, revenir, devenir, parvenir, intervenir, convenir

Le verbe « savoir » est aussi un verbe à deux radicaux. Un radical correspond au singulier ; l’autre, au pluriel. Observez :

Le verbe semi-auxiliaire « savoir » [saber]
Singulier Pluriel
Je sais Nous savons
Tu sais Vous savez
Il/Elle sait Ils/Elles savent

L’expression impersonnelle « il fait » et la météo

L’expression impersonnelle « il fait » ne s’applique à aucune personne ou objet. Comme toutes les autres expressions impersonnelles, elle est conjuguée à la troisième personne du singulier [la personne absente].

D’autres expressions impersonnelles reliées à la météo :

Les verbes du deuxième groupe verbal : -ir

Le deuxième groupe verbal français termine par –ir. Pour conjuguer les verbes de ce groupe, nous devons identifier l’infinitif. A cet infinitif, nous allons supprimer la terminaison –ir.

Le deuxième groupe verbal « finir » [terminar]
L’infinitif La racine La terminaison
finir fin- -ir

Ensuite, on ajoute les terminaisons correspondantes à ce groupe verbal : -is, -is, -it, -issons, -issez, -issent de la façon suivante :

Le deuxième groupe verbal « finir » [terminar]
Singulier Pluriel
Je fin-is Nous fin-issons
Tu fin-is Vous fin-issez
Il/Elle fin-it Ils/Elles fin-issent

Les termes et expressions de la négation

En français, la négation est double alors qu’en espagnol elle est simple. Observez :

La négation par excellence en français est le couple « ne…pas ». Or, il y a beaucoup d’autres particules négatives. Observez :

La négation entoure toujours le verbe puisque l’élément « ne » précède le verbe alors que « pas » suit le verbe. Or, pour mettre l’infinitif à sa forme négative, il faut garder les deux éléments de la négation ensemble :

Le futur proche

Le futur proche est un temps verbal utilisé pour évoquer une action qui va se passer dans un futur immédiat.

Pour former le futur proche, il faut conjuguer le verbe « aller » au présent suivi de l’infinitif du verbe principal :

Observez l’absence de préposition entre l’auxiliaire et le verbe principal. En espagnol, on doit intercaler la préposition « a » :

Les adjectifs démonstratifs

L’adjectif démonstratif est placé devant le substantif pour montrer la personne ou l’objet. Il se décline en singulier/pluriel et masculin/féminin :

L’adjectif démonstratif
  Masculin Féminin
Singulier ce cette
Pluriel ces ces

Devant une voyelle ou un « h » muet, pour éviter la cacophonie, « ce » devient « cet ».

Devant un « h » aspiré, « ce » reste inchangé : Ce *hareng est délicieux. (le poisson)

Dans le cas du pluriel, on ne fait pas la liaison : Ces / haricots sont pourris.