Banneau
Culture

La dégustation

par Nadya ALSINA

Pour mieux apprécier votre verre de vin il faut passer par des étapes d’analyse sensorielle qui vous guideront au cours de votre découverte du vin. Ces étapes font partie de la dégustation. Il ne faut pas croire que la dégustation est réservée aux grands connaisseurs… Il suffit de vous servir de vos 5 sens : votre œil, votre bouche, votre nez et mêmes vos doigts vous seront très utiles! Pour ce qui est du cinquième sens - l’ouïe – il y a une manière de l’utiliser pour compléter l’intervention des cinq sens.

Le toucher

Vos mains peuvent vous parler de la température du vin, vous pouvez même le réchauffer entre vos doigts.

La vue

Avec vos yeux vous allez pouvoir apprécier la couleur du vin, son intensité, ses reflets, son éclat, sa viscosité ainsi que ses nuances.

L’odorat

Avec votre nez vous allez sentir le vin. Ne plongez pas le nez dans le verre, place-le plutôt au bord du verre et humez. Le premier contact avec le parfum s’appelle « le premier nez »; le deuxième, c’est « le deuxième nez ». Prenez votre temps pour comprendre ce que vous ressentez. Essayez de deviner d’où viennent ces parfums.

Le goût

Votre langue va vous permettre d’apprécier la saveur du vin. Ce liquide dans votre bouche va vous procurer une sensation quant à la texture du vin. Votre vin peut être : léger, sec, gras, amer, effervescent, mousseux, pétillant, doux…

L’ouïe

Faire intervenir ce sens est très facile, il vous suffit de trinquer: à vos amours!, à votre santé!, à votre bonheur!, à nos retrouvailles!, à vos succès!

Et voilà que dans une pièce calme, lumineuse et bien aérée, vous allez vous initier à l’art de la dégustation. Attention, pas de cigarette! La fumée et l’odeur de la cigarette nuisent à la dégustation!