Banneau
Grammaire

Révision de la onzième leçon

par José Hernández

Le pronom complément d’objet indirect [COI]

Le pronom complément d’objet indirect est une particule grammaticale qui permet de remplacer une proposition dans la phrase. Pour éviter la redondance verbale, on ne répète pas cette proposition; on la remplacer par un complément. Si cette proposition est introduite par la préposition « à », on utilise les compléments d’objet indirect « lui » [pour le masculin ou le féminin singulier] ou « leur » [pour le masculin ou le féminin pluriel]. Observez :

Pour vérifier qu’il s’agit bien d’un COI, on pose la question « à qui? » au verbe. Si la réponse à cette question est logique, il s’agit bien d’un COI. Dans ce cas particulier, « Je téléphone à qui tous les dimanches? ». Réponse logique : « à mon père ». Il s’agit donc bien d’un COI.

Le COI est introduit par la préposition « à ». Cette préposition marque l’objet indirect. En général, elle désigne une personne. Mais ce n’est pas toujours le cas.

La place du COI dans la phrase

Avant d’être remplacée par son complément correspondant, la proposition introduite par la préposition « à » suit le verbe. Observez :

Le COI, lorsqu’il remplace la proposition, précèdera le verbe. Observez :

Le COI et la forme négative

Dans le cas d’une phrase à la forme négative, le COI formera un bloc solidaire avec le verbe. Ce bloc sera placé entre les deux éléments de la négation. Observez :

Le pronom complément d’objet direct [COD]

Le pronom complément d’objet direct est une particule grammaticale qui permet de remplacer une proposition dans la phrase. Pour des raisons d'économie verbale, on évite de répéter cette proposition. On la remplace par un complément. Si cette proposition suit immédiatemente le verbe, on dit qu'elle est directe. Pour la remplacer, on utilise les compléments d’objet direct , « le » [pour le masculin singulier] « la » [pour le féminin singulier] ou « les » [pour le masculin ou le féminin pluriel]. Observez :

Pour vérifier qu’il s’agit bien d’un COD, on pose la question « quoi/qui? » au verbe. Si la réponse à cette question est logique, il s’agit bien d’un COD. Dans ce cas particulier, « Je lis quoi tous les matins? ». Voici la réponse logique : « mes mèls ». Il s’agit donc bien d’un COD.

La place du COD dans la phrase

Dans sa forme originelle, la proposition qu’on évitera de répéter suit le verbe. Observez :

Le COD, lorsqu’il remplace cette proposition, précèdera le verbe. Observez :

Le COD et le genre

Le COD varie en fonction du genre et du nombre. Observez :

Le COD et la forme négative

Dans le cas d’une phrase à la forme négative, le COD formera un bloc solidaire avec le verbe. Ce bloc sera placé entre les éléments de la négation. Observez :

Le COD et le passé composé

Au passé composé, le COD sera placé juste avant le verbe auxiliaire. Peu importe l’auxiliaire, la place sera la même. Observez :

Le COD et l’accord entre l’objet et le verbe

Normalement, on ne fait pas l’accord entre le sujet et le verbe lorsqu’on emploie l’auxiliaire « avoir » au passé composé. Pourtant, dans une phrase au passé composé, lorsque le COD précède le verbe, on doit faire l’accord entre l’objet et le verbe. Observez :

Remarquez que le genre et le nombre de l’objet modifient la conjugaison du verbe. Si le COD ne précède pas le verbe, on ne fait pas l’accord. Observez :

Le COI et le COD dans la même phrase

Employés séparément, les compléments ne posent pas de problème pour l’étudiant hispanophone. Si les compléments appartiennent à deux personnes grammaticales différentes, le COI précède le COD. Observez le cas du singulier :

Observez maintenant le cas du pluriel :

Lorsque les deux compléments appartiennent à la troisième personne, l’étudiant hispanophone éprouve des difficultés car l’espagnol offre une seule équivalence [en l’occurrence, se] pour les trois compléments directs « le », « la » et « les » ainsi que pour les deux compléments indirects « lui » et « leur » et même pour « vous ». Observez :

Tableau récapitulatif des COD

Sujet Singulier Pluriel
Première personne me nous
Deuxième personne te vous
Troisième personne le, la les

Tableau récapitulatif des COI

Sujet Singulier Pluriel
Première personne me nous
Deuxième personne te vous
Troisième personne lui leur

Le pronom adverbial « y »

Le pronom adverbial « y » a deux fonctions principales :

Le pronom adverbial « en »

Le pronom adverbial « en » a la fonction de remplacer :

Dans les phrases où l’on utilise deux pronoms, « en » viendra toujours en seconde position. Seul le pronom adverbial « y » vient avant lui. Observez le tableau suivant pour déterminer l’ordre d’apparition des pronoms.